Juillet 2019, Ouagadougou

Et les lauréats burkinabè du Marathon du Sahel sont …

CategoriesActualité / FasoPro / Maïa Africa

Après une journée dédiée au changement d’échelle organisée par La Fabrique, l’attente des 4 lauréats nationaux a enfin été récompensée. FasoPro, Maïa Africa, Revitaliz et BSF étaient en effet les 4 entreprises ayant été nommées « Championnes burkinabè » par un jury d’experts il y a 42 jours, en raison de leurs réalisations mais surtout de leur potentiel de développement.

L’enjeu ? Aller compétir au Mali en Septembre lors de la grande finale du Marathon du Sahel, face à 12 autres entreprises à fort potentiel, pour remporter un prix mais surtout rencontrer de nombreux partenaires techniques et financiers pouvant booster leur passage à l’échelle.

Qu’ont-ils fait pour cela ? Pendant 42 jours, ils ont été coachés intensivement :

  • Un bootcamp de 5 jours dédiés à leur changement d’échelle,
  • Un mentorat continu par les membres du Club Rotary Ouaga qui ont ouvert leurs portes, leurs réseaux et leurs expériences,
  • De très nombreuses rencontres avec des mentors seniors leur permettant d’accélérer leur changement d’échelle,
  • La réalisation d’un test grandeur terrain pour valider certaines hypothèses indispensables à l’accélération de leurs activités,
  • Un travail individuel sur le business plan de chaque lauréat,
  • Des séances de coaching sur le pitch !

Alors … qui a gagné ? C’est FasoPro et Maïa qui remportent cette compétition et iront représenter le Burkina au Mali ! Ces 2 entreprises ont convaincu le jury de leur potentiel de déploiement au Sahel. FasoPro valorise le potentiel nutritionnel des insectes sahéliens comme la chenille burkinabè ou les criquets nigériens pour développer des aliments protéinés à tous. Quant à Maïa, l’entreprise produit et commercialise au Burkina aujourd’hui et dans toute la sous-région demain des pommades hydratantes anti-moustiques pour protéger les sahéliens du paludisme.

Champions du Sahel ? Ces 2 entreprises sont des exemples de parcours inspirants, et les entrepreneurs qui les dirigent sont des exemples de persévérance, d’exigence et d’ambition. Engagé depuis 2012 pour FasoPro et 2013 pour Maïa, Kahitouo Hien et Gérard Niyondiko œuvrent sans relâche pour faire de leurs rêves des réalités et pour développer des entreprises performantes et à fort impact. Entreprendre et se développer autrement au Sahel, c’est possible !

Bravo à eux et … rendez-vous en Septembre !

#Lwili

Pour en savoir plus sur le Marathon du Sahel

Pour en savoir plus sur FasoPro

Pour en savoir plus sur Maïa

Pour en savoir plus sur l’accompagnement de La Fabrique

 

Partagez !

Lisez aussi...

Lisez aussi...

16 OCTOBRE 2019

Carine Dayamba à la conférence : autisme et trisomie, « oser en parler »

A l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale célébrée chaque 10 octobre, l’Association Maymoundi a organisé une journée d’échanges sur le thème : Autisme et Trisomie, « oser en parler ». L’Association Maymoundi a pour but la promotion...

16 OCTOBRE 2019

Début d’incubation pour Carine Dayamba avec son projet Satori Moana

Carine Dayamba, une des lauréates du Projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté (PROFEJEC : un partenariat Luxembourg-PNUD) commence son incubation à La Fabrique ! Au Burkina Faso, l’autisme est largement méconnu et est encore considéré comme une maladie ou comme un problème...