Du 14 juin au 14 juillet, à Ouagadougou

Concours L’OCCITANE pour Elles : une opportunité pour accélérer vos projets d’entreprises !

La Fondation L’OCCITANE est à la recherche de femmes dynamiques, engagées et porteuses de belles entreprises !

Le concours L’OCCITANE pour Elles est un concours ouvert à toute les femmes, âgée de 20 à 40 ans qui sont à la tête d’une entreprise existante ou qui ont un projet de création d’entreprise au Burkina Faso et qui sont basées à Ouagadougou. Tous les secteurs d’activité pourront être représentés.

Les candidates présélectionnées (entre 20 et 25) participeront à un séminaire de formations d’une durée 8 jours afin de  faire avancer leurs projets, de les mettre en situation de travail collectif, qu’elles soient sélectionnées pour la suite ou non. Ces formations permettront aussi au jury de sélectionner les 6 lauréates, qui intégreront le programme d’accompagnement à partir de septembre 2019.

Les lauréates du concours bénéficieront d’un accompagnement personnalisé de la part de la Fondation L’OCCITANE et de ses partenaires qui sont :

Comment postuler au concours ?

Pour postuler, les candidates doivent fournir un dossier complet de candidature, à télécharger sur le site de la Fondation L’OCCITANE.

Les candidates doivent envoyer le dossier complet par mail à l’adresse : loccitanepourelles@loccitane.com au plus tard le dimanche 14 juillet 2019 à 23h59.

 

Pour en savoir plus :

Partagez !

Lisez aussi...

Lisez aussi...

16 OCTOBRE 2019

Carine Dayamba à la conférence : autisme et trisomie, « oser en parler »

A l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale célébrée chaque 10 octobre, l’Association Maymoundi a organisé une journée d’échanges sur le thème : Autisme et Trisomie, « oser en parler ». L’Association Maymoundi a pour but la promotion...

16 OCTOBRE 2019

Début d’incubation pour Carine Dayamba avec son projet Satori Moana

Carine Dayamba, une des lauréates du Projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté (PROFEJEC : un partenariat Luxembourg-PNUD) commence son incubation à La Fabrique ! Au Burkina Faso, l’autisme est largement méconnu et est encore considéré comme une maladie ou comme un problème...